twitter facebook chevron-right

"Quand je pense à ceux qui nous regardent à la télévision...", déplore Édouard Philippe, chahuté dans l'Hémicycle

Le Premier ministre n'a guère apprécié être interrompu à plusieurs reprises, mercredi, par les députés LR alors qu'il répondait à une question sur l'avenir d'EDF.

Lors d'une séance de questions au gouvernement particulièrement agitée, Édouard Philippe n'a pas masqué son agacement face aux députés Les Républicains : "Il me semblait qu'EDF était un sujet d'intérêt suffisamment national pour que l'on puisse en parler, ça va...", a-t-il critiqué.

La première interruption est d'abord venue de Christian Jacob, le patron du groupe LR, qui ne ménage décidément pas son ancien collègue depuis qu'il a pris la tête du gouvernement. Le ton est ensuite monté avec le reste des députés de droite.

"Quand je pense à ceux qui nous regardent à la télévision...", s'est finalement désolé Édouard Philippe, avant de terminer sa réponse à la députée LREM de la Drôme Célia de Lavergne.