twitter facebook

Ça vous regarde

Le débat d'actualité interactif

Présenté par Arnaud ARDOIN Du lundi au vendredi à 19H30 Réagissez en direct sur Twitter : #CVR en savoir +

Le dernier
numéro

Déchéance de nationalité : elle contamine l'Europe ?
Diffusée le 05/02/2016

Vendredi 5 février, le débat sur la révision de la Constitution visant à y inscrire l'état d'urgence et la déchéance de nationalité s'ouvre à l'Assemblée nationale. Depuis l'annonce de François Hollande, le 16 novembre lors du Congrès de Versailles de l'extension de la déchéance pour les actes terroristes, le gouvernement n'a cessé de faire volte-face. L'article 2 du projet de loi a finalement gommé la référence aux binationaux pour éviter une stigmatisation. En l'état actuel du texte, tous les condamnés pour terrorisme pourront être déchus de leur nationalité, créant ainsi des apatrides.

Qu'en pensent les autres pays européens ? A l'étranger, la déchéance de nationalité existe déjà et s'applique dans la plupart des cas aux personnes naturalisées. C'est le cas de 15 pays de l'Union européenne comme la Belgique et le Royaume-Uni qui ont étendu la disposition aux binationaux avec la menace terroriste. Outre-Rhin, même si la déchéance de nationalité reste interdite en réaction au nazisme et ne peut créer d'apatrides, la question commence à agiter les conservateurs. L'Italie n'applique pas non plus la disposition ou alors à des cas précis comme l'engagement militaire sans autorisation. Alors que l'Europe se retrouve divisée sur les contours de la déchéance, quel avenir pour cette mesure ? Quelles peuvent-être ses dérives ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ca vous regarde.

Invités :

- Alberto Toscano, président du Club de la presse européenne et correspondant du quotidien Italia Oggi.
- Christophe Giltay, grand reporter pour RTL Belgique.
- Birgit Holzer, correspondante pour la presse régionale allemande.
- Philip Turle, journaliste britannique à RFI.

Le prochain numéro

Dopage, corruption : et le sport dans tout ça ?

Diffusion le 12/11/2015

Coup de tonnerre dans le monde de l'athlétisme : lundi dernier, l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) a rendu public un rapport explosif dans lequel elle accuse plusieurs athlètes russes de dopage. Pire, des dirigeants de la fédération internationale d'athlétisme sont suspectés d'avoir reçu de l'argent en contrepartie de la couverture de pratiques dopantes, principalement en Russie. L'AMA estime que les JO de 2012 à Londres ont été totalement « sabotés » du fait de la présence d'athlètes dopés. Le rapport révèle « un haut niveau de collusion parmi les athlètes, les entraîneurs, les médecins, les officiels et les agences sportives pour fournir de façon systématique aux athlètes russes des produits dopants afin d'atteindre le principal objectif de l'Etat : produire des vainqueurs ». Des propos qui sous-entendent un « dopage d'état ». La Russie pourrait être suspendue de toute compétition, dont les prochains JO. Mais d'autres pays pourraient être épinglés : Gabriel Dollé, le médecin français responsable de la lutte antidopage au sein de la fédération internationale d'athlétisme jusqu'en 2014 aurait perçu au moins 190 000 euros pour fermer les yeux sur certains cas de dopage scientifiquement établis.

La Russie a-t-elle mis en place un système de « dopage d'état » ? D'autres pays pourraient-ils être mis en cause ? Le sport est-il gangréné par le dopage et la corruption ?

Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

- Jean-François Lamour, député Les Républicains de Paris

- Patrick Montel, journaliste sportif à France Télévision

- Laurent Vidal, directeur de la Chaire « Éthique et sécurité dans le sport » à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et avocat au barreau de Paris

- Renaud Longuèvre, manager de l'équipe de France d'athlétisme

Question JDD : Faut-il interdire aux athlètes russes de participer aux prochaines compétitions internationales ? Votez sur LeJDD.fr et réagissez en direct durant l'émission, sur Twitter, grâce au hashtag #CVR.

Participer en direct à l'émission

En savoir + sur Ça vous regarde

Tous les jours en direct à 19h30, LCP fait place au débat d'idées après un rappel de l'actualité parlementaire et politique tout en images.

Orchestré par Arnaud Ardoin, Ça vous regarde transforme chaque soir le plateau de LCP en agora politique et citoyenne, un carrefour d'expression et de débat où ministres, parlementaires, élus locaux, chercheurs, personnalités de la société civile, experts mais aussi " sentinelles citoyennes " et twittos... débattent du sujet au coeur de l'actualité.

Questions politiques, thématiques sociales, enjeux économiques... l'information n'est plus simplement présentée : elle est partagée, disputée, contestée, argumentée pour être accessible à tous !

Bien loin des standards de l'interpellation politique, Ça vous regarde développe le débat en mode interactif pour faire entendre la voix des citoyens via les webcams et twitter :

... Avant le débat : avec la Question du jour sur www.lcpan.fr et www.lejdd.fr

... Pendant le débat : @lcpan #CVR et les webcams.

Format : Débat d'actualité interactif

Durée : 60'

Production : LCP-Assemblée nationale

Diffusion : en direct du lundi au vendredi à partir de 19h30

En partenariat avec