Assemblée nationale : Brigitte Klinkert choisie pour intégrer la Questure, après l'entrée de Marie Guévenoux au gouvernement

Actualité
Image
Brigitte Klinkert dans l'hémicycle
Brigitte Klinkert dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, Janvier 2023, AFP.
par Soizic BONVARLET, le Lundi 12 février 2024 à 17:37, mis à jour le Lundi 12 février 2024 à 18:27

Lors d'un vote interne, ce lundi 12 février, les députés du groupe Renaissance ont choisi leur collègue Brigitte Klinkert pour intégrer le Collège des Questeurs de l'Assemblée nationale, après la nomination de Marie Guévenoux au gouvernement en tant que ministre déléguée chargée des Outre-mer. 

Ancienne ministre déléguée chargée de l'Insertion (2020-2022) lors du premier quinquennat d'Emmanuel Macron, Brigitte Klinkert a été choisie, lors d'un vote interne, par les députés du groupe Renaissance, pour intégrer le Collège des Questeurs. Compte tenu des équilibres de l'Assemblée nationale, cette fonction revient au principal groupe de la majorité présidentielle, qui a donc désigné la députée du Haut-Rhin pour rejoindre Eric Woerth (Renaissance) et Eric Ciotti (Les Républicains) au sein de cette instance, suite à la nomination de Marie Guévenoux au gouvernement. Celle-ci était jusque-là première Questeure de l'Assemblée. 

Une femme succède à une femme

Désignée lors d'un vote interne des députés du groupe Renaissance, ce lundi 12 février, Brigitte Klinkert succède à Marie Guévenoux, nommée la semaine dernière ministre déléguée chargée des Outre-mer. En 2022, la députée de l'Essonne avait été la première femme à prendre la tête du Collège des Questeurs. Suite à son entrée au gouvernement, dix députées Renaissance se sont portées candidates à sa succession à la Questure.

Elue députée pour la première fois en 2022 (après avoir été suppléante depuis 2017), Brigitte Klinkert siège en outre à la commission des affaires étrangères et co-préside le Bureau de l'Assemblée parlementaire franco-allemande.

Au second tour, elle l'a emporté par 100 voix contre 60 face à Nadia Hai. Députée des Yvelines depuis 2017, réélue en juin 2022, celle-ci a fait partie du même gouvernement que Brigitte Klinkert, en tant que ministre déléguée chargée de la Ville, de juillet 2020 à mai 2022. 

Quel sera le rôle de Brigitte Klinkert ?

Instance stratégique au sein de l'Assemblée nationale, la Questure est chargée de la gestion et de l'exécution du budget de l’institution, conformément au principe d’autonomie administrative et financière des Assemblées parlementaires. Ce budget, qui s'élève à environ 600 millions d'euros, est essentiellement constitué de dépenses de fonctionnement, liées notamment aux rémunérations des agents, fonctionnaires et contractuels en poste au Palais-Bourbon, ainsi qu'aux moyens octroyés aux députés pour l'exercice de leur mandat. Il comprend également des dépenses d'investissement, afin de répondre aux besoins de rénovation du matériel et du parc immobilier par exemple. Pour décrire sa fonction, Marie Guévenoux s'était définie en juillet 2022 comme étant "à la fois trésorière et préfet"

Par convention, sur trois Questeurs, deux sont issus de la majorité et un de l'opposition. En l'occurrence, Brigitte Klinkert (Renaissance) travaillera avec Eric Woerth (Renaissance) et Eric Ciotti (Les Républicains). Les membres de la Questure se réunissent notamment chaque semaine pour délibérer de toutes les questions relatives aux aspects administratifs et matériels de la vie de l’Assemblée nationale.