Video Url
Video Url
La vidéo de ce programme n'est pas disponible
Image

Mon ancêtre l'esclave

DOCUMENTAIRE
duration
52 minutes
En mai 1848, quand l'abolition de l'esclavage est votée, une circulaire ordonne de procéder à un recensement de la population et d'attribuer un nom à chacun. Une décision historique qui fait des affranchis des citoyens à part entière.
Références bibliques, mythologiques ou géographiques... diverses sources sont mises à contribution. Mais cela ne suffira pas car il y a 87.000 esclaves à affranchir en Guadeloupe et 73.500 en Martinique. Les fonctionnaires trouvent bientôt des subterfuges : jeux de mots, anagrammes ou créole. Si certains se montrent respectueux, d'autres se lâchent avec férocité.
Après s'être longtemps désintéressés de la question, les Antillais cherchent aujourd'hui à connaître l'origine de leur patronyme et à s'approprier la mémoire retrouvée de leurs ancêtres.