Video Url
Image

Ça vous regarde - PMA : l'heure de la revanche pour la "Manif pour tous"?

EMISSION
duration
59 minutes
PMA : la Manif pour tous est-elle prête à se remobiliser comme lors des débats sur le mariage pour tous ? Ses cadres en tout cas, n'entendent pas désarmer. Lors de leur université d'été, le samedi 22 septembre 2018, dans l'Essonne, les responsables du mouvement ont affirmé qu'ils étaient prêts à descendre dans la rue si le gouvernement confirmait sa volonté d'étendre la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules.
Alors que le calendrier parlementaire se précise sur les lois de bioéthique, les mouvements anti-PMA pour toutes étaient auditionnés par la mission d'information sur la révision de la loi relative à la bioéthique. Devant les députés, la présidente de la Manif pour tous a expliqué craindre un « engrenage qui conduirait de la PMA sans père à la GPA ». « Personne ne peut souhaiter à quelqu'un de naître d'un inconnu », a-t-elle ajouté.
Cependant, l'opinion publique semble avoir fait son choix. Selon une enquête Ipsos de juin 2018, trois Français sur quatre sont favorables à une extension de la PMA, un sur deux à une autorisation de la PMA.
Les futurs débats sur l'autorisation de la PMA à toutes les femmes permettront-ils un comeback de la Manif pour tous ? Les invités de Myriam Encaoua en débattent sur le plateau de Ça vous regarde.

Les invités de Myriam Encaoua :
- Guillaume Chiche, député "La République en marche" des Deux-Sèvres
- Philippe Gosselin, député "Les Républicains" de la Manche
- Ludovine de La Rochère, présidente de "La Manif pour tous"
- Loup Besmond de Senneville, journaliste à La Croix, chef de la rubrique "Bioéthique"

Le grand entretien :
Invités :
- Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales)
- Pieyre-Alexandre Anglade, député "La République en marche" des Français établis hors de France
Thème : Rome face à Bruxelles : qui aura le dernier mot ?
C'est une première dans l'histoire de l'Europe, la commission a retoqué le budget italien, non-conforme ni aux règles européennes ni aux engagements de l'Italie. Rome est donc sommée de revoir sa copie sous peine de sanctions financières. Or l'Italie a d'ores et déjà exclut toute modification de son budget 2019.
Alors, qui aura le dernier mot ? L'autorité de Bruxelles sera-t-elle respectée ? Les invités de Myriam Encaoua tenteront de répondre à ces questions.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rendez-vous phare de LCP depuis de nombreuses années, Ça vous regarde raconte au quotidien l´actualité parlementaire au travers de reportages, de programmes courts didactiques, de chroniques et de débats entre députés. Myriam Encaoua anime chaque jour ce carrefour d´information, d´expression et de débats autour d´un sujet d´actualité.