Video Url
Image
BERTRAND GUAY / AFP

La plaque en l'honneur de Jacques Chirac a été dévoilée à l'Assemblée

Actualité
le Mercredi 23 septembre 2020 à 16:30

L’Assemblée nationale a rendu hommage mercredi matin à l’ancien député et président de la République Jacques Chirac, en apposant une plaque commémorative sur le dernier siège qu’il a occupé avant de rejoindre l’Élysée en 1995.

Pour rendre hommage à "Jacques Chirac l’infatigable, Jacques Chirac l’insubmersible", le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a dévoilé mercredi avec Claude Chirac, la fille de l’ancien chef de l’État, une plaque gravé à son nom sur le siège qu’il a occupé dans l’hémicycle avant son élection à l’Élysée en 1995.

La 65e plaque commémorative de l’hémicycle

La plaque de cuivre, la 65e de l'hémicycle, apposée au-dessus du siège 99, est "l’hommage de la représentation nationale à celui qui, devant l'Histoire, a incarné l'essentiel de la France", a affirmé Richard Ferrand dans un discours retraçant la carrière politique exceptionnelle de Jacques Chirac.

Raconter la vie de Jacques Chirac, ce serait retracer l’histoire de la Ve République
Richard Ferrand, le 23 septembre 2020

Au-delà de ses multiples fonctions (député, secrétaire d’État, ministre, Premier ministre, maire de Paris, président de la République), Richard Ferrand a rappelé la philosophie et la vision humaniste de Jacques Chirac, qui fut l’un des rares députés RPR à voter l’abolition de la peine de mort en 1981.

Le président de l’Assemblée nationale s’est aussi souvenu de la formule "notre maison brûle" que Jacques Chirac avait prononcé en 2002 et du discours du Vel d’Hiv, reconnaissant en 1995 la responsabilité de l'État français dans la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin étaient présents

Les personnalités étaient nombreuses dans l’hémicycle pour rendre hommage à Jacques Chirac. Outre les députés, des invités étaient présents comme les anciens chefs de gouvernement Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Edouard Philippe ou encore Edith Cresson. Jean-Pierre Raffarin a évoqué au micro de LCP la soirée du 21 avril 2002, un moment marquant de la vie politique de l’ancien Président.

Jamais les Français n'ont douté de l’affection qu’ils avaient pour Jacques Chirac
Christian Jacob, le 23 septembre 2020

D’autres figures de la droite, proches de l’ex-chef de l’État étaient présentes, comme Jean-Louis Debré et François Baroin. Le maire de Troyes a rappelé sur LCP la volonté qu’avait Jacques Chirac "d’être efficace lors de ses mandats". Étaient également présents Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Jacques Toubon ou encore Jean-François Copé.

"Jamais, à aucun moment, les Français n'ont douté de l’affection qu’ils avaient pour Jacques Chirac. Quand on parle de lui, dans tout le pays, il y a une émotion", a souligné le président du parti Les Républicains, Christian Jacob.

Anne Hidalgo salue "un grand maire de Paris"

Plusieurs personnalités de gauche ont aussi participé à l’hommage rendu à Jacques Chirac, tels les présidents de groupe André Chassaigne (Gauche démocrate et Républicaine) et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). "Il a été un grand maire de Paris", a quant à elle salué l’actuelle maire de la ville, Anne Hidalgo. "Il a laissé une empreinte très forte sur la culture dans la capitale (...) et reste une figure très inspirante pour toutes les femmes et hommes politiques", a-t-elle expliqué.

Aujourd'hui, pour paraphraser le Général, je constate que tout le monde a été, est ou sera chiraquien
Richard Ferrand, le 23 septembre 2020

Lors de son discours, Richard Ferrand a "constaté que tout le monde a été, est ou sera chiraquien." "Le message de Jacques Chirac était de dire que face aux grands défis du monde contemporain, il faut savoir se dépasser et être au rendez-vous", a abondé le député LaREM Hugues Renson, qui a fait partie de l’équipe élyséenne de l’ancien président lors de son second mandat.