- Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine, à Paris.

TRAVAUX PARLEMENTAIRES
duration
1 heure 27 minutes
Depuis le 16 juin les députés de la commission d'enquête consacrée à l'épidémie de Covid-19 auditionnent les acteurs de la crise sanitaire, monde médical mais aussi ex-ministres et directeurs généraux de la Santé. Tout l'été LCP vous fait revivre ces auditions.
Karine Lacombe a été auditionnée le 25 juin devant l'Assemblée nationale. Cheffe de service des maladies infectieuses à l'hôpital parisien Saint-Antoine, elle a répondu aux questions des députés à propos des prescriptions de la communauté scientifique quant aux masques, des études en cours sur les traitements ou encore des espoirs de vaccins... Elle a également répondu par audition interposée au Professeur Raoult, tous deux s'étant vivement opposés pendant l'épidémie. On écoute tout de suite Karine Lacombe.

"Je n'ai jamais eu le sentiment qu'il y ait eu un médicament plus poussé qu'un autre", a donc martelé Karine Lacombe devant les députés. Manière de répondre aux accusations de conflits d'intérêts portées par Didier Raoult, qui auraient favorisé un médicament, le remdesivir, au détriment de l'hydroxychloroquine. Karine Lacombe a déploré je cite "des controverses hasardeuses et des polémiques stériles" qui auraient "masqué l'engagement" sans relâche du personnel soignant tout au long de la crise sanitaire.

Retrouvons les meilleurs moments des auditions marquantes menées par la Mission d'information dotée des pouvoirs d'une commission d'enquête, sur l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-COVID2019.