- Xavier Bertrand, ancien ministre de la Santé et des solidarités

TRAVAUX PARLEMENTAIRES
duration
1 heure 27 minutes
Depuis le 16 juin les députés de la commission d'enquête consacrée à l'épidémie de Covid-19 auditionnent les acteurs de la crise sanitaire, monde médical mais aussi ex-ministres et directeurs généraux de la Santé. Tout l'été LCP vous fait revivre ces auditions.
L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a été entendu par la commission d'enquête consacrée à la gestion de l'épidémie de Covid-19 le 2 juillet dernier, à la suite d'Agnès Buzyn, de Marisol Touraine ou encore de Roselyne Bachelot... L'actuel président des Hauts-de-France avait fait un premier passage avenue de Ségur entre 2005 et 2007, puis de 2010 à 2012... Il avait été quelque peu mis en cause par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports de 2007 à 2010, qui avait évoqué un appauvrissement des stocks de masques initié lors du mandat de son successeur. Voici les explications de Xavier Bertrand, devant les membres de la représentation nationale.

Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France n'a pas hésité à se livrer à un véritable réquisitoire contre le gouvernement, décrivant comment l'État s'était lentement désarmé face au risque de pandémie. Il a notamment dénoncé la baisse du stock de masques, de plus de 1 milliard sous la présidence de Nicolas Sarkozy, à 100 millions en 2020, refusant d'endosser la responsabilité du changement de doctrine amorcé en 2011 dans une logique d'économies... Xavier Bertrand a souhaité conclure son audition en appelant à la vigilance face à une épidémie qui n'est pas encore éteinte.

Retrouvons les meilleurs moments des auditions marquantes menées par la Mission d'information dotée des pouvoirs d'une commission d'enquête, sur l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-COVID2019.

Diffusions sur LCP 100%