twitter facebook chevron-right

Retrait du drapeau européen dans l'hémicycle : la proposition des Insoumis balayée en commission

Les députés insoumis ont proposé d'enlever le drapeau européen de l'hémicycle ce mercredi, dans le cadre de la réforme du règlement intérieur de l'Assemblée. Une idée qu'ont rejetée en bloc les députés LREM et MoDem, jugeant que La France insoumise "tombait le masque" sur les questions européennes.


La polémique était écrite à l'avance. Mercredi matin, la commission des Lois examinait un texte visant à réformer la composition du bureau de l'Assemblée nationale. Objectif : préparer le retour du groupe Les Républicains dans cette instance stratégique boycottée depuis l'élection d'un député Les Constructifs à un poste normalement dévolu au premier groupe d'opposition.

Le texte, qui ne prévoyait qu'un seul article, aurait pu être expédié en quelques minutes. Mais les députés Les Insoumis ont saisi l'opportunité pour déposer une douzaine d'amendements afin de défendre notamment une proposition très controversée : retirer de l'hémicycle le drapeau européen, installé à côté du drapeau tricolore depuis le 25 juin 2008 sur proposition de Bernard Accoyer, alors que la France prenait la présidence tournante de l'UE.

Avant même d'être mise sur la table par Ugo Bernalicis (LFI), la proposition a déclenché la colère de Philippe Latombe (MoDem) et d'autres collègues (voir vidéo ci-dessus) :

Vous êtes violemment anti-européens et, ça y est, ça se voit ! Vous rejoignez le Front national.Philippe Latombe, député Mouvement Démocrate de Vendée

L'amendement a été largement rejeté par les membres de la commission des Lois, mais le débat reviendra le 10 octobre dans l'hémicycle.

Au mois de juin, juste après son élection, Jean-Luc Mélenchon avait fait savoir qu'il était contre la présence d'un symbole européen dans l'hémicycle : "Ce truc n'est pas constitutionnel !", avait lancé le patron des insoumis devant les caméras de LCP :