twitter facebook chevron-right

Présidence LR: "Il y aura plusieurs candidats", affirme Accoyer

Le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer a affirmé mercredi sur RMC avec "quasi-certitude" qu'"il y aura plusieurs candidats" qui brigueront la présidence du parti. 

Le secrétaire général des Républicains (LR) Bernard Accoyer, le 5 juillet 2017 à ParisLe secrétaire général des Républicains (LR) Bernard Accoyer, le 5 juillet 2017 à Paris

Le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer a affirmé mercredi sur RMC avec "quasi-certitude" qu'"il y aura plusieurs candidats" qui brigueront la présidence du parti. 

"Je pense, je suis quasi-sûr ce matin, qu'il (Laurent Wauquiez) ne sera pas seul", a-t-il ajouté. 

Bernard Accoyer n'a toutefois pas souhaité s'avancer sur le nombre exact de candidats qui auront assez de parrainages pour se présenter, affirmant simplement qu'il y en aurait "le plus grand nombre possible" et que les initiatives avaient été multipliées "afin que les parrainages, qui ne valent pas soutiens, parviennent aux différents candidats".

Des six candidats déclarés à la candidature pour la présidence des Républicains, seul le vice-président du parti Laurent Wauquiez est assuré pour le moment de réunir les parrainages nécessaires.

"On a besoin qu’il y ait plusieurs candidats", avait lui-même déclaré M. Wauquiez samedi, à l'occasion de la 4e fête de la Violette, organisée par la Droite forte du député LR Guillaume Peltier, à Souvigny-en-Sologne (Loir-et-Cher). Et d'ajouter: "Daniel Fasquelle (député et lui aussi candidat, ndlr) est là. J’ai beaucoup d’estime pour lui. Il doit obtenir des parrainages". 

Les candidats doivent d'ici au 11 octobre présenter le parrainage d'au moins 2.347 adhérents à jour de cotisation (sur 234.908) et d'au moins treize parlementaires.

"Mon inquiétude (...), c'est qu'à la fin il n'y ait qu'un seul candidat. Ce serait une mauvaise image donnée des Républicains, une image d'un parti qui se rétrécit, où tout est verrouillé", avait insisté M. Fasquelle la semaine dernière.

Six candidats se sont déclarés pour le scrutin programmé le 10 décembre (et le 17 en cas de second tour): le vice-président Laurent Wauquiez, les députés Julien Aubert et Daniel Fasquelle, la maire de Taverny (Val-d'Oise) Florence Portelli, Laurence Saillet, membre du bureau politique et proche de Xavier Bertrand, et Maël de Calan, ex-soutien d'Alain Juppé.