twitter facebook chevron-right
Affaire Penelope Fillon

"Personne n’a le droit de juger du contenu du travail des attachés parlementaires, sauf le député !", tranche Fillon

Combatif, le candidat de la primaire de la droite et du centre a tenu une conférence de presse d'une cinquantaine de minutes, devant plus de 200 journalistes du monde entier, lundi après-midi. "Je suis debout", a-t-il lancé assurant que tout ce qu'il a fait était "légal". Il a néanmoins reconnu "une erreur" et présenté ses "excuses aux Français" pour avoir employé sa famille en tant qu'attachés parlementaires. Retrouvez les moments forts de son intervention.
10 min
François Fillon, le 6 février 2017 à Paris, lors de sa conférence de presse.François Fillon, le 6 février 2017 à Paris, lors de sa conférence de presse.

VIDÉO - L'intégralité de la conférence de presse de François Fillon

17h48 - Le député Les Républicains Georges Fenech dit prendre "acte" de la décision de François Fillon d'une campagne "coûte que coûte"

17h28 - La journaliste de France 2, Elise Lucet, assure que la journaliste britannique "n'a pas téléphoné à Penelope Fillon"


Séance de questions-réponses des journalistes :

16h54 - Conclusion du candidat à la présidentielle : "Il n'y a pas de plan B"

16h48 - Fillon remet en cause la légitimité du parquet national financier

16h47 - "Ce ne sont pas les sondages qui me feront changer d'avis en quoi que ce soit !"

16h46 - Fillon réagit à la polémique sur la caisse des sénateurs UMP

16h44 - Du fait de la séparation de pouvoirs, Fillon juge que personne n'a "le droit" de juger du "contenu" du travail des assistants parlementaires

16h42 - Fillon nie les accusations du Monde sur une participation de son fils à l'élection présidentielle de 2007

16h41 - Le candidat à l'élection présidentielle confesse des imprécisions dans sa défense

16h38 - Fillon tacle violemment une journaliste de Médiapart : "Moi je n'ai jamais eu de redressement fiscal !"

16h37 - "La journaliste qui a accompli cette interview s'est manifestée auprès de mon épouse, pour lui dire à quel point elle avait été choquée..."

16h35 - Fillon : "Je n'ai rien à me reprocher quant au respect de la légalité"

16h33 - Fillon : "Je sais ce que j'ai fait, je suis en accord avec ma conscience"

16h31 - "La colère froide qui est en moi va me donner encore plus de force", assure Fillon


Les moments forts du discours de François Fillon :

16h30 - Fillon prêt à répondre aux questions des journalistes sauf celles concernant l'enquête

16h29 - Fillon n'abandonne pas et assure se relancer avec "une énergie décuplée"

16h28 - "J'ai été choisi par des millions de Français", se défend Fillon

16h27 - Le candidat issu de la primaire de la droite assure n'avoir pas touché d'argent de pays étrangers

16h25 - Fillon détaille les comptes en banque qu'il possède

16h23 - Fillon promet la transparence : "Je vais publier sur Internet, dans la soirée, un tableau des rémunérations perçues par mon épouse"

16h22 -
Fillon défend le travail de ses enfants, Marie et Charles, comme
collaborateurs parlementaires

16h22 - "Le courage en politique, c'est de reconnaître ses erreurs"

16h20 - "Penelope n'a jamais été ma subordonnée, elle a toujours été ma compagne de travail et ma collaboratrice", dit Fillon

16h20 - Le candidat de la primaire de la droite nie le caractère "fictif" du travail de sa famille comme attachés parlementaires

16h17 - Fillon défend le "salaire parfaitement justifié" de "3 677 euros net" de Penelope Fillon

16h14 - "Nous avons répondu à toutes les questions" du parquet national financier, assure Fillon

16h10 - Début de la conférence de presse

15h52 - Une fois la conférence de presse terminée, François Fillon réunira à 18 heures son "comité politique"

Les élus et l'ensemble des tendances aux Républicains doivent être mieux associés aux ripostes et à la campagne du candidat élu à la primaire de la droite et du centre.