twitter facebook chevron-right

Wauquiez en chasse sur les terres du FN ? "Une posture", dénonce Louis Aliot

Le vice-président du Front national n'apprécie guère de voir Laurent Wauquiez, favori pour le poste de président des LR, faire campagne sur les thèmes de prédilection de son parti. Il y voit de la pure stratégie mise en place pour "gagner l'élection interne" avant de "mener une politique au centre, pro-européenne".


Chirac, Sarkozy, Wauquiez : la même imposture, selon Louis Aliot. "Plus ces gens-là chassent très à droite, plus, une fois arrivés aux affaires, ils gouvernent très à gauche", attaque le vice-président du Front national, jeudi dans Politique Matin. Selon lui, les ténors de la droite ont toujours mené des campagnes droitières avant de renier leur parole :

Je ne leur fais plus confiance. C'est Chirac et son appel de Cochin, c'est Sarkozy et son Europe des Nations qui n'a jamais tenu, c'est aujourd'hui M. Wauquiez qui a comme bras droit celui d'Alain Juppé [Virginie Calmels].Louis Aliot, député et vice-président du FN

Le député des Pyrénées-Orientales doute des convictions profondes du probable futur leader de la droite : "Il est peut-être sincère, mais je n'en suis pas très sûr vue sa formation d'origine...", critique-t-il. Laurent Wauquiez a commencé sa carrière politique sous la patronnage de Jacques Barrot, ministre europhile et figure de la démocratie chrétienne en France.

Louis Aliot a également exclu toute alliance avec Les Républicains lors des prochains rendez-vous électoraux :

"Amoureux de la France"

Louis Aliot a en revanche souligné les points de convergence possibles entre le FN et l'initiative lancée mercredi par Nicolas Dupont-Aignan. Le dirigeant de Debout la France a créé "Les amoureux de la France", une plate-forme censée réunir les droites souverainistes et identitaires. Jean-Frédéric Poisson, patron du Parti chrétien-démocrate (PCD), et Emmanuelle Ménard, députée élue avec le soutien du FN, l'ont rejoint.

Un rassemblement vu d'un bon ?il par le vice-président du FN :