twitter facebook chevron-right

Valls : "Tout mot qui remet en cause les principes de la République peut faire déraper le pays..."

Le Premier ministre a appelé mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, "chacun et chacune" à la "responsabilité".


Face aux violences qui ont lieu en marge des manifestations contre la loi Travail, Manuel Valls a fait preuve de fermeté mardi, lors de la séance des questions au gouvernement.

Le Premier ministre en appelle à la "responsabilité" de "chacun et chacune" et met en garde contre toute surenchère verbale : "Tout mot, tout acte, tout écrit, qui remet en cause les principes de la République y compris un article de la Constitution (l'article 49.3, ndlr), l'action du gouvernement, est aujourd'hui un mot qui peut faire déraper le pays."

Manuel Valls a signifié la "pleine détermination du gouvernement pour respecter, faire respecter l'ordre républicain". Avant de conclure :

La loi Travail ira jusqu'au bout des réformes.Manuel Valls