twitter facebook chevron-right

Un député LR critique les baisses d'effectifs policiers sous Sarkozy

Franck Marlin, le député apparenté Les Républicains de l'Essonne, a évoqué mardi lors de la séance de questions au gouvernement l'attaque de policiers survenue dans son département samedi et mis en cause la politique mise en oeuvre lors du précédent quinquennat.


"Ceux qui ont fait ça sont des assassins." Député apparenté LR de l'Essonne, Franck Marlin a pris la parole mardi dans l'hémicycle pour dénoncer l'agression de policiers survenue le week-end dernier à Viry-Châtillon.

Un soutien de Sarkozy

L'élu en a profité pour mettre directement en cause la politique mis en oeuvre lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy : "Depuis 2007, le nombre de policiers blessés en mission a progressé de 30%", a affirmé le député, qui a pourtant parrainé l'ancien chef de l'Etat dans le cadre de la primaire de la droite.

S'adressant à Bernard Cazeneuve, il a affirmé que le ministre de l'Intérieur a "raison de rappeler que la RGPP initiée (avant l'arrivée au pouvoir de l'actuelle majorité) a fait un mal considérable en matière de sécurité". "Nous avons tous une part de responsabilité à assumer", a conclu Franck Marlin.

71 emplois créés dans l'Essonne

Qualifiant de "véritable héros" le policier qui a sauvé des flammes son collègue, Bernard Cazeneuve a ensuite affirmé que "les diminutions d'effectifs ont des conséquences dans l'ensemble des départements". Il a ensuite rappelé la promesse du gouvernement de créer 9.000 emplois dans la police et la gendarmerie, avant d'affirmer que dans le département de l'Essonne, 71 postes allaient être créés en 2016 (45 déjà créés, 26 le seront avant la fin de l'année).

Bernard Cazeneuve a également rappelé sa volonté de "poursuivre les créations d'emplois" mais aussi de continuer d'augmenter les "crédits de la police et de la gendarmerie".