twitter facebook chevron-right

Toubon : "Si l'état d'urgence est prolongé, il faut mieux l'encadrer"

Le défenseur des droits Jacques Toubon a défendu l'idée d'un meilleur encadrement du dispositif de l'état d'urgence.


Invité mardi dans Politique matin, l'ancien garde des Sceaux et défenseur des droits Jacques Toubon s'est inquiété de la possible prolongation de l'état d'urgence au-delà du 26 février actuellement en débat au Sénat.

"Si l'état d'urgence est prolongé, vraisemblablement il le sera, il faut mieux l'encadrer, a assuré le défenseur des droits. Un encadrement qui devrait "introduire dans la loi un mécanisme d'indemnisation plus facile de ceux qui ont subi des dommages" ainsi qu'une meilleure préservation "des enfants lors des perquisitions" a jugé Jacques Toubon.

L'ancien garde des Sceaux s'est enfin inquiété de la future réforme de lutte contre le crime organisé et le terrorisme, proposée par le gouvernement :

"Si ce qui se passe pendant l'état d'urgence va être étendu aux périodes ordinaires, auquel cas, ce serait une véritable atteinte à nos libertés."Jacques Toubon