twitter facebook chevron-right

Subventions publiques : les difficultés de députés à se rattacher à un parti politique

Ils avaient jusque minuit pour se décider. Les 577 députés devaient indiquer vendredi à quel parti politique ils souhaitaient se rattacher, entraînant ainsi 37 000 euros de subventions publiques par an. Pas négligeable pour les formations politiques. Mais l’explosion des clivages politiques traditionnels et les débauchages multiples de la recomposition politique ont compliqué le choix des députés, notamment pour les anciens Républicains. Les explications de Stéphanie Dépierre.

Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat