twitter facebook chevron-right

Emmanuel Macron annonce la création d’une "police du quotidien"

Mercredi, Emmanuel Macron réunissait au palais de l’Elysée les représentants des forces de l’ordre pour présenter ses réformes en matière de sécurité.


Face aux responsables de la police, de la gendarmerie, de l'opération Sentinelle et les préfets, le président de la République a confirmé, mercredi, la fin de l'état d'urgence au 1er novembre.

Au moment où le Sénat adoptait définitivement la loi antiterroriste, la principale mesure annoncée à l'Elysée est la création d'une police de sécurité du quotidien (PSQ), à ne pas confondre avec l'ancienne police de proximité de Lionel Jospin a prévenu le chef de l'Etat. Les explications de Stéphanie Dépierre.