twitter facebook chevron-right

"Rendez l'ISF d'abord !" : vif échange entre François Ruffin (LFI) et Olivier Dussopt

Le secrétaire d'Etat a dénoncé mardi lors de la séance des questions au gouvernement la "vacuité du propos" de l'élu La France Insoumise de la Somme, qui avait accusé quelques minutes plus tôt l'exécutif de "privilégier les privilégiés".

"Rendez l'ISF d'abord monsieur le Président" : mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, le député LFI François Ruffin a directement interpellé Emmanuel Macron, l'accusant d'"enrichir les riches".

Dénonçant tour à tour la suppression de l'ISF, la "flat tax", l'"exit tax", le "secret des affaires" et le "CICE doublé", l'élu de la Somme a accusé l'exécutif d'avoir "offert cinq milliards d'euros sur un plateau aux nouveaux seigneurs".

"Tentatives d'alexandrins"

Séparation des pouvoirs oblige (le président de la République ne peut se rendre aux séances de questions au gouvernement), c'est le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics Olivier Dussopt qui lui a répondu.

"Ni les figures de style, ni même les tentatives d'alexandrins n'enlèveront rien à la vacuité de votre propos", a-t-il affirmé avant d'énumérer longuement l'action du gouvernement, évoquant notamment la hausse de la prime d'activité, du minimum vieillesse, de l'allocation pour les adultes handicapés ou encore la baisse des cotisations salariales.