twitter facebook chevron-right

Reconnaissance de l'Etat palestinien : Christian Estrosi demande le retrait de la résolution au nom du règlement

"La politique étrangère ne relève pas du pouvoir législatif" explique le député-maire de Nice.

Pour lui c'est non. Dès le début des débats dans l'hémicycle à propos de la résolution socialiste visant à reconnaître l'Etat palestinien, Chrsitian Estrosi a demandé un rappel au règlement. S'appuyant sur le règlement de l'Assemblée nationale, l'élu UMP cite : "La politique étrangère ne relève pas du pouvoir législatif". Le député des Alpes-Maritimes dénonce un "encouragement à un mouvement terroriste le Hamas, allié au djihad Islamique ennemi de la France". Des huées se font alors entendre du côté gauche de l'hémicycle.

Claude Bartolone lui répond que la conférence des Présidents a été saisie de ce sujet mais que c'est en vertu de la réforme constitutionnelle de 2008 que l'Assemblée a pu se saisir du sujet. Un argument développé un peu plus tôt par Elisabeth Guigou au micro de LCP :

Retrouvez notre dossier spécial sur le sujet