twitter facebook chevron-right

Rabault (PS) : "Pour un ménage qui se chauffe au fioul et roule au diesel, cela fera 145 € de plus à payer en 2018 et 576 € en 2022"

L'ancienne rapporteure général du budget (2014-2017) sous la mandature précédente a déploré, mercredi dans Politique matin, les choix de la majorité sur le projet de loi de finances 2018 voté en 1ère lecture, mardi à l'Assemblée. Elle critique un budget pénalisant les Français de la ruralité.

Les ruraux ne vont-ils pas être les grands perdants en pouvoir d'achat du projet de loi de finances 2018? "Dans votre porte-monnaie il faut toujours faire la somme de ce que vous recevez et de ce que vous payez. On peut très bien dire 'vous allez recevoir la suppression de la taxe d'habitation' mais il faudrait aussi qu'on vous dise que vous allez payer la fiscalité écologique", explique la députée socialiste Valérie Rabault.

L'ancienne rapporteure général de 3 budgets du quinquennat Hollande pointe une vraie perte d'argent pour les Français se chauffant au fioul et roulant au diesel : "Pour un ménage qui se chauffe au fioul et roule au diesel cela va être 145 € de plus en 2018 à payer. A la fin du quinquennat ça sera 576 € en plus par rapport à aujourd'hui ! Je trouve qu'il y a une forme de silence pudique sur cette affaire..."

Au 1er janvier 2017 encore 61,6% du parc automobile français roulait au diesel ou au diesel hybride, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles. Et 4 millions de foyers se chauffent encore au fioul, soit un quart des ménages selon fioulmarket. La nouvelle fiscalité écologique risque donc fort d'impacter particulièrement les Français ruraux qui, bien souvent, roulent au diesel et se chauffent au fioul.