twitter facebook chevron-right

Présidentielle 2017 : après sa défaite, Fillon annonce son retrait

Lundi, la droite a tenu un bureau politique pour arrêter une position officielle pour le 2nd tour de l’élection présidentielle. Ce sera le ni-ni. Ni abstention, ni vote Marine Le Pen pour faire barrage au Front national. Une position qui divise. Certaines voix, comme celle de Christian Estrosi, auraient préféré un appel plus direct à voter Emmanuel Macron. Défait à la présidentielle, le candidat de la droite ne mènera pas la campagne des législatives. Les précisions de Stéphanie Dépierre.