twitter facebook chevron-right

Pour la CFDT, la loi Travail "ne va pas créer une génération d'embauches"

Mercredi, les syndicats étaient reçus à l'Assemblée pour évoquer le texte de Myriam El Khomri.


Après la ministre du travail mardi, c'était au tour des syndicats d'être reçus par la Commission des affaires sociales. Mercredi matin, ils ont longuement regretté le manque de concertation du gouvernement dans la rédaction de ce projet de loi.

Au cours des discussions, les syndicats se sont également concentrés sur les effets attendus du texte. Leur verdict est pour le moins pessimiste : pour Véronique Descacq, la secrétaire générale adjointe de la CFDT, le projet de loi de Myriam El Khomri n'aura aucun impact sur les embauches :

Nous ne croyons pas dans la solution miracle d'une réforme du marché du travail qui prétendrait venir répondre à des angoisses existentielles des employeurs face à la décision d'embaucher. Et nous ne croyons pas un instant que cette loi va créer une génération spontanée d'embauches parce que tout d'un coup des employeurs seraient libérés de cette angoisse existentielle. Véronique Descacq, CFDT

Le projet de loi sera débattu en séance publique à partir du 3 mai à l'Assemblée nationale, après son examen en commission. En attendant, une forte mobilisation est attendue, jeudi, dans la rue.

A lire aussi :

>> "Nous n'avons jamais été consultés sur l'ensemble du texte", déplorent les syndicats

>> "Mon patron demande de faire avorter ma conjointe..."

>> Loi Travail : quelles sont les mesures qui vont faire débat ?