twitter facebook chevron-right

Philippot (FN) : "Il faut étendre la déchéance de la nationalité à ceux qui s'entraînent en Syrie"

Invité mardi dans Politique matin, le vice-président du Front national Florian Philippot s'est réjoui de l'introduction du principe de la déchéance de la nationalité dans la Constitution, annoncée par François Hollande devant le Parlement réuni en Congrès, le 16 novembre dernier.

Florian Philippot souhaite même élargir le champ des individus susceptibles de se voir déchoir de la nationalité française. Pour lui, il ne faudrait pas seulement cibler les personnes coupables de crimes terroristes mais aussi celles "qui s'entraînent actuellement en Syrie et en Irak pour tuer du Français. (...) Il faut qu'on puisse agir en amont pour éviter des attentats."

Le vice-président du FN va même jusqu'à imaginer une déchéance de la nationalité pour des motifs autres que le terrorisme. "On pourrait l'étendre aux crimes de sang, aux crimes les plus graves. Tout cela est prévu par nos lois mais pas mis en place", regrette-t-il.