twitter facebook chevron-right

Paul (PS) parie que plus de 40 députés socialistes ne voteront pas la Loi Travail

Le député frondeur assure que les députés socialistes sont "de moins en moins enfermés dans une discipline qui n'a plus de sens".


C'est sans doute le baroud d'honneur des députés frondeurs socialistes. Invité mardi dans Politique matin, le député socialiste Christian Paul a lancé un avertissement au gouvernement alors que débute, mardi dans l'hémicycle, l'examen de la loi travail.

Réagissant à l'interview lundi du rapporteur du projet de loi, le député socialiste Christophe Sirugue - qui estimait qu'il manque, à ce stade, 40 voix socialistes pour voter le texte - le frondeur Christian Paul va encore au-delà : "C'est probablement plus de 40. Le rapporteur est très optimiste parce qu'il a beaucoup discuté avec le gouvernement et pas beaucoup avec les députés, en fait...", tacle le député de la Nièvre qui rappelle qu'il a manqué "120 voix sur la réforme constitutionnelle".

Christian Paul parie sur la fin de la discipline parlementaire au sein de son parti : "Les parlementaires socialistes sont de moins en moins enfermés dans une discipline, qui n'a plus de sens aujourd'hui, qui est indigne d'une démocratie moderne. Ils savent qu'ils ont des comptes à rendre. Et ils ont des comptes à rendre aux Français, à leurs électeurs, à leurs concitoyens." Et d'annoncer son intention de voter contre le texte si "le gouvernement est bloqué sur le texte actuel".