twitter facebook chevron-right

Pacte de Marrakech : Jean-Yves Le Drian dénonce une "vraie manipulation"

Le ministre des Affaires étrangères a tenté mercredi de rassurer les députés sur le contenu de ce texte de l'ONU et accusé le député "Les Républicains" Pierre-Henri Dumont de "faire une campagne politique sur le sujet".

Mercredi, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a dénoncé les "propos les plus fantaisistes qui ont circulé sur certains réseaux sociaux" à propos du pacte de Marrakech.

Ce "Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières" des Nations Unies a été adopté lundi par 165 pays membres, dont la France, par proclamation. Ce texte fait l'objet de nombreuses critiques venant de personnalités d'opposition comme Marine Le Pen ou Laurent Wauquiez mais aussi de certains Gilets jaunes.

S'il se révèle contraignant, il est scandaleux et dangereux ; s'il ne l'est pas, il est scandaleux et inutile. Dans les deux cas, ce pacte relève d'une idéologie de promotion de l'immigration. Laurent Wauquiez dans Le Figaro

Dénonçant devant les députés une "vraie manipulation", Jean-Yves Le Drian a affirmé que ce pacte n'avait "aucune portée juridique" et ne créerait "aucun droit à la migration ni aucun droit nouveau pour les migrants".