twitter facebook chevron-right

Ordonnances : Pierre Laurent moque des futurs députés En Marche "béni-oui-oui" aux ordres de l'exécutif

Le secrétaire national du Parti communiste français, invité mardi dans Politique matin, a dénoncé la volonté d'Emmanuel Macron de modifier par ordonnances le code du travail. "C'est un passage en force. Il demande une majorité législative pour, comme première acte, lui demander de se dessaisir de son pouvoir législatif au profit du gouvernement ?! Ce gouvernement va être tenté, tout au long du quinquennat, par le fait de contourner la représentation parlementaire. Il ne faut pas envoyer des députés à l'Assemblée qui vont devenir des béni-oui-oui d'Emmanuel Macron !"