twitter facebook chevron-right

"La situation est bien meilleure" qu'en 2012, affirme Stéphane Le Foll

"Le travail fait a fini par donner des résultats, ce sera un legs pour le prochain président...", assure le porte-parole du gouvernement qui dit ignorer les projets de François Hollande.


Le point presse du porte-parole du gouvernement a donné lieu mercredi à une petite séance d'autocongratulation mercredi, alors que François Hollande s'apprête à remettre les clés de l'Élysée à son successeur, dimanche.

Après le dernier conseil des ministres, Stéphane Le Foll est revenu en détails sur le bilan qu'a dressé le président de son quinquennat, soulignant quelques enjeux clés comme l'Europe, la réduction des déficits, le défi de la sécurité et l'éducation.

Surtout, assure Stéphane Le Foll, le pays est sur la voie du redressement économique :

C'est une fierté de céder la place dans une situation bien meilleure que celle que nous avions rencontrée nous-mêmes.Stéphane Le Foll, point presse du 10 mai 2017

Le ministre de l'Agriculture met notamment en avant la baisse des faillites d'entreprises ou la restauration de leurs marges, dans un contexte où beaucoup d'indicateurs économiques sont au vert. Mais la dégradation de la balance commerciale, et surtout le chômage de masse auront malgré tout plombé jusqu'au bout le quinquennat de François Hollande.

Le "legs" est en tout cas plutôt bon selon Stéphane Le Foll, ce qui permettra au prochain exécutif, dit-il, de bénéficier de moyens "bien plus importants" que ceux dont les socialistes disposaient à leur arrivée au pouvoir, en 2012.

Enfin, interrogé sur l'avenir de François Hollande, Stéphane Le Foll a dit ignorer quels seront les projets de celui qui est aussi un très proche ami.

BONUS - Le Foll taquine (une dernière fois) les journalistes