twitter facebook chevron-right

Marion Maréchal-Le Pen sur sa naissance : "Je suis un 'accident' qui se vit bien"

La députée du Vaucluse a évoqué publiquement son ascendance jeudi matin dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale.


"Je me permets cette impudeur parce qu'elle est de notoriété publique..." Jeudi, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, la députée frontiste du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a évoqué son ascendance.

"Etre devant vous plutôt que d'avoir été avortée"

En plein débat sur l'extension du délit d'entrave à l'IVG, l'élue s'est adressée à la présidente de la commission des affaires sociales Catherine Lemorton :

Vous avez devant vous un 'accident' qui se vit bien et qui préfère aujourd'hui être devant vous, à vous dire vos vérités, plutôt que d'avoir été avortée."Marion-Maréchal Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen évoque ainsi publiquement les informations publiées en 2013 par le journal L'Express, qui révélait que le père biologique de la députée du Vaucluse est le journaliste Roger Auque et non pas Samuel Maréchal, qui l'a reconnue quand elle avait deux ans.

"Féministes ringardes"

La députée du Vaucluse a également durement attaqué les députées présentes sur les bancs socialistes :

La réalité c'est que vous êtes des féministes ringardes. Les dinosaures politiques d'un temps 'soixante-huitard' révolu (...) Vous êtes la honte du combat des femmes, obsédées par la couleur du cartable (...) Complètement à côté de la plaque. Marion Maréchal-Le Pen

L'essayiste Caroline Fourest lui a répondu sur Twitter :

A lire aussi :

>> Délit d'entrave à l'IVG : le texte de retour à l'Assemblée

>> IVG - "Où sont les femmes ?" sur les bancs des Républicains, déplore Laurence Rossignol