l Loi Travail : Chassaigne (GDR) dénonce un "triple coup de force" | LCP Assemblée nationale twitter facebook chevron-right

Loi Travail : Chassaigne (GDR) dénonce un "triple coup de force"

Lors de la séance des questions au gouvernement, le député Front de gauche a dénoncé "l'humiliation de la représentation nationale" après que Manuel Valls a annoncé que le gouvernement allait recourir à l'article 49.3 pour faire adopter la loi Travail sans vote.


"Un gouvernement replié sur lui-même." Mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, le président de groupe GDR à l'Assemblée nationale a dénoncé l'attitude du gouvernement lors de l'examen en séance publique de la loi travail. Il a, selon lui, "empêché la représentation nationale de débattre et de voter".

Alors que Manuel Valls a annoncé le recours à l'article 49.3 de la Constitution, André Chassaigne, le député du Puy-de-Dôme, a critiqué un "triple coup de force" contre "le monde du travail", contre "nos compatriotes" et contre "la représentation nationale privée de son rôle de législateur".

Le Premier ministre Manuel Valls a reconnu que le projet de loi fait l'objet d'une "opposition venant de toutes parts". Il a aussi assuré qu'il "assume parfaitement cet engagement (de la responsabilité du gouvernement)". "Notre responsabilité c'est d'avancer et de faire en sorte que ce texte soit adopté", a-t-il conclu.