twitter facebook chevron-right

"Les régions devraient être solidaires" des départements, estime la ministre Jacqueline Gourault

Après l'annonce, jeudi par le Premier ministre, de la non-reconduction du fonds de soutien au développement économique en 2018, les présidents de région ont protesté vigoureusement en quittant la conférence des territoires. Sur le plateau de Politique matin, la ministre Jacqueline Gourault regrette ce geste et considère due les régions devraient faire preuve de davantage de solidarité avec les départements.

Vent de révolte dans les régions françaises. Le non-renouvellement du fonds de soutien de 450 millions d'euros, pour aider à la mise en place de la loi NOTRe (qui a redécoupé les frontières des régions métropolitaines), suscite la colère des présidents de région.

La ministre Jacqueline Gourault justifie cette décision du gouvernement : "Il y avait un engagement du gouvernement précédent de donner un bonus de 450 millions d'euros pour les transferts de nouvelles compétences. Ce que nous avons fait. Les régions auraient souhaité que ces 450 millions soient pérennes, le gouvernement n'a pas pu le faire. Autrement, il fallait rogner sur d'autres versements à d'autres collectivités..."

La ministre demande aux régions de faire preuve de solidarité

Jacqueline Gourault se dit prête à discuter. Mais elle assure que les présidents de régions ne sont pas les plus à plaindre... "Je dois dire que les régions ne sont pas les collectivités locales qui ont le plus de difficultés, assure la ministre. Si je compare avec les départements - qui ont des difficultés majeures de financement - je trouve que les régions devraient être aussi solidaires des autres niveaux des collectivités locales !"

"Il n'est pas possible de pérenniser les 450 millions"Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur