twitter facebook chevron-right

Les députés votent l’installation de caméras dans les abattoirs dès 2018

Disposition phare de la proposition de loi du radical de gauche Olivier Falorni, la vidéosurveillance dans les abattoirs avait été supprimée en commission en décembre. Mais, surprise, par 28 voix contre 4, les députés ont finalement adopté la mesure jeudi dans la soirée. Les abattoirs auront donc l'obligation d'installer des caméras pour surveiller les pratiques de leurs employés à partir de 2018, à l'issue d'une phase d'expérimentation. La mesure a reçu le soutien du ministre de l'Agriculture alors qu'il était resté jusqu'à présent prudent sur ce sujet. Parmi les autres mesures de la loi Falorni figure la mise en place d'un comité d'éthique des abattoirs. Les députés ont en revanche rejeté le droit de visite des parlementaires dans les abattoirs. La proposition de loi ne devrait pas être examinée par le Sénat avant la prochaine législature, avant de retourner à l’Assemblée nationale pour une seconde lecture. Récit des débats avec Maïté Frémont.