twitter facebook chevron-right

Lellouche (LR) sur la crise des migrants : "Je suis très inquiet du printemps qui arrive"

Le député Les Républicains, membre de la commission des affaires étrangères, pense qu'une nouvelle vague migratoire va profondément déstabiliser l'Europe.


Le printemps et l'été promettent d'être agités. Le député Les Républicains Pierre Lellouche membre de la commission des affaires étrangères, invité vendredi dans Politique matin, a mis en garde sur une situation où "l'Europe est en train d'imploser" avec à la clé des mouvements de populations majeurs dès le retour des beaux jours.

"La vérité c'est que la Grèce ne tient pas ses frontières, pas plus qu'elle ne tient sa monnaie, a assuré Pierre Lellouche. Les Italiens n'ont qu'une seule terreur c'est que les flux migratoires se dirigent vers eux (...) les Italiens savent très bien que les migrants vont passer par l'Albanie et qu'ils vont avoir un problème migratoire tout de suite. Le mois avril on va voir arriver des cohortes de gens qui vont venir vers la Grèce puis ensuite l'Italie."

Le député de Paris a ensuite souhaité alerter sur une conjonction d'événements du mois de juin qui pourraient faire basculer l'Union européenne : "Je suis très inquiet du printemps qui arrive parce que vous allez avoir une combinaison d'une arrivée massive de gens, d'une impuissance visible et tangible de l'Europe, mélangée au référendum britannique."