twitter facebook chevron-right

Législatives : Alain Juppé a déjà entamé des discussions avec le centre

Alors que Nicolas Sarkozy agite le spectre d'une droite paralysée par le MoDem en cas de victoire d'Alain Juppé, le maire de Bordeaux discute bel et bien avec l'UDI et le MoDem, en dépit des dénégations de son entourage. Base des négociations : leur réserver de 70 à 80 circonscriptions.


"Qu'a promis Alain Juppé ? Quelle part du projet politique du MoDem sera mise en oeuvre ?" Dans un message publié mardi sa page Facebook, Nicolas Sarkozy attaque et croit détenir la réponse : selon lui, Alain Juppé aurait négocié "une centaine de circonscriptions" avec François Bayrou. Info ou intox ?

Selon nos informations, et malgré les dénégations d'Édouard Philippe, l'un des porte-paroles du maire de Bordeaux (voir vidéo), des discussions ont déjà eu lieu entre Alain Juppé et le centre. En tout, 70 à 80 circonscriptions seraient réservées pour les candidats de l'UDI et du MoDem confondus, loin donc, du chiffre avancé par Nicolas Sarkozy.


Le patron des députés UDI Philippe Vigier confirme au micro de LCP que des "discussions ont bien eu lieu même si elles n'ont pas du tout abouties". On peut donc imaginer que cette fourchette pourra évoluer, notamment en fonction du score d'Alain Juppé lors de la primaire de la droite et du centre.

L'objectif affiché des juppéistes reste la majorité absolue des sièges pour le seul parti Les Républicains, soit 289 sièges.

(montage vidéo par François Goulin)