twitter facebook chevron-right

L'Assemblée adopte l'assouplissement de l'usage des armes à feux par les forces de l'ordre

Les députés continuent l'examen de la réforme de la procédure pénale visant à lutter contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement.


Arrivé en première lecture à l'Assemblée nationale le 3 février 2016, le projet de loi "Police et sécurité" de lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement continue son marathon parlementaire avec l'adoption mercredi soir par les députés de plusieurs dispositions controversées. Outre la création du contrôle administratif des personnes de retour du djihad, l'Assemblée nationale a également adopté l'assouplissement de l'usage des armes à feux par les forces de l'ordre ainsi que la possible retenue administrative de quatre heures après un contrôle d'identité. Le détail avec Alix Pichon.