twitter facebook chevron-right

L'ancien Premier ministre Michel Rocard est mort

Retour sur la vie et le parcours politique de Michel Rocard, mort samedi à Paris à 85 ans. Premier ministre de 1988 à 1991, il fut ministre dès l'arrivée de François Mitterrand au pouvoir en 1981 malgré leurs divergences. Homme de la deuxième gauche il a inspiré la social-démocratie. Le portrait d'Elsa Mondin-Gava.


C'était l'un des très rares Premier ministre à pouvoir affirmer être aussi - si ce n'est plus - populaire à sa sortie de Matignon qu'à son entrée. Michel Rocard incarnait la "deuxième gauche". Personnage atypique chez les socialistes, il était dans les années 1970-1980 l'ennemi juré de François Mitterrand dont il a pourtant été ministre à partir de 1981 sous les gouvernements de Pierre Mauroy et de Laurent Fabius.

En mai 1988, François Mitterrand nomme finalement Michel Rocard Premier ministre, parce qu'il n'a d'autre choix et parce que le premier président socialiste espère bien faire tomber ce rival dans l'enfer de Matignon. Europhile convaincu, c'est lui qui a signé les accords réglant le conflit en Nouvelle-Calédonie et qui a fait voter la création du RMI.