twitter facebook chevron-right

De Haas "interpellée" par les doutes sur sa pétition contre la Loi Travail

L'ancienne militante socialiste, à l'origine de la pétition en ligne contre la réforme du travail, voit dans la mobilisation - dans la rue et sur Internet - une forme de "ras-le-bol démocratique".


L'ancienne militante socialiste Caroline De Haas, invitée jeudi dans Politique matin, a réagi à la polémique sur la véracité du succès de sa pétition "Loi travail : non, merci !" contre la réforme El Khomri, qui a rassemblé plus d'1,2 million de soutiens sur Internet. "Je suis très interpellée que cette question de la validité de cette pétition arrive aujourd'hui", explique Caroline De Haas. "Quand vous cliquez sur une pétition, vous pouvez le faire le soir chez vous, vous pouvez le faire le week-end, vous pouvez le faire le matin avant d'emmener vos enfants à l'école... Le mercredi après-midi, quand il faut manifester, si vous n'avez pas un mode de garde pour vos enfants, vous n'emmenez pas forcément vos enfants à la manif !"

Comparant la mobilisation contre la loi travail avec celle en 2006 contre le contrat première embauche (CPE), la militante juge que "500.000 personnes en trois semaines qui s'informent (...) pour venir manifester parce qu'ils sont en colère, c'est énorme ! Il y a eu plus de 200 rassemblements en France. Au moment du contrat première embauche, on a mis trois mois à avoir autant de rassemblements."