twitter facebook chevron-right

​Groupe socialiste : les frondeurs changent de camp


Au soir de sa victoire, Benoît Hamon a appelé au rassemblement de la gauche. Un appel boudé par une partie des députés socialistes qui n'ont pas oublié l'opposition systématique des frondeurs aux grands textes du quinquennat.

Les députés réformistes - l'aile droite du parti socialiste - invoquent un "droit de retrait" pour rester à l'écart de la campagne de Benoît Hamon, quand d'autres lorgnent même vers Emmanuel Macron. La fronde change de camp, au grand dam des anciens frondeurs...

Un sujet d'Elsa Mondin-Gava avec François Chevré.


Hors séance, un programme de la rédaction, cinq minutes pour revenir sur un fait majeur de la semaine à l'Assemblée nationale.