twitter facebook chevron-right

François de Rugy, un bon président de l'Assemblée nationale ? "Non, je ne trouve pas", dit Eric Coquerel

Le député de la France insoumise a une nouvelle fois fustigé, vendredi dans Parlement hebdo, le président de l'Assemblée nationale. Il dénonce une attitude de "surveillant général" et condamne ses dernières déclarations en faveur de sanctions pour les députés très absents lors des votes solennels de textes de loi dans l'hémicycle.

La rupture entre François de Rugy et certains députés semble de plus en plus consommée. Depuis son positionnement en faveur de sanctions financières pour les "multirécidivistes de l'absence" au Palais-Bourbon, des députés critiquent vivement François de Rugy, accusé de jeter l'opprobre sur les députés et de ne pas assez protéger l'institution.

"Je pense que François de Rugy se prend pour un surveillant général. C'est un député comme un autre. Si on veut parler de l'absence, moi je veux bien qu'on parle de la présence de François de Rugy dans l'Assemblée ! Et qu'on le fasse au prorata du fait qu'il a le double d'indemnités !, dénonce Eric Coquerel. Sa façon de gérer les choses est très politico-rigide, arrêtons avec l'antiparlementarisme !"

Jeudi dans Questions d'info, le président de groupe des députés Les Républicains avait également très vivement attaqué le président de l'Assemblée : "Avec les propos de Monsieur de Rugy, tout le monde se dit 'ces députés sont vraiment payés là à rien foutre' !"

Les futures réunions du bureau de l'Assemblée promettent d'être très agitées...


Parlement Hebdo, c’est un tour d’horizon complet d’une semaine au Parlement. Chaque vendredi, Kathia Gilder (LCP) et Michaël Szames (Public Sénat) passent en revue les événements politiques et les discussions de textes qui ont animé les débats. Une mise en perspective analysée et commentée en plateau par une personnalité politique.