twitter facebook chevron-right

Fonction publique : "Ne pas s'interdire de s'inspirer de ce qui se passe dans le privé", estime un député LREM

Le porte-parole du groupe des députés La République en marche considère que certaines pratiques du secteur privé pourraient inspirer la future réforme de la fonction publique voulue par le gouvernement. En ligne de mire de Stanislas Guerini, la mobilité des fonctionnaires et un fonctionnement où le secteur privé saurait mieux placer l'usager "au centre de toute l'organisation".

S'inspirer des pratiques du privé pour concevoir la réforme de la fonction publique ? C'est la piste polémique envisagée par le député LREM de Paris Stanislas Guerini : "Je pense qu'il ne faut pas s'interdire de s'inspirer de ce qui se passe dans le privé, notamment quand on sait mettre l'usager au centre de toute l'organisation."

Le porte-parole du groupe des députés LREM prône également une meilleure mobilité des agents entre les différentes fonctions publiques, à l'image de la mobilité dans le secteur privé. "Aujourd'hui, un jeune qui arrive sur le marché du travail, il va changer 20 à 30 fois de job quand c'est le privé, assure Stanislas Guerini. La mobilité dans la fonction publique, elle est extrêmement faible, c'est moins de 1% des agents publics qui changent d'une fonction publique à l'autre... C'est pénalisant pour le déploiement des carrières des agents publics."

Recours aux contractuels pour améliorer la qualité du service public, selon Guerini

"Le recours aux contractuels cela permet d'avoir plus de souplesse, notamment dans les recrutements. Notre obsession c'est de remettre la qualité du service public au centre, il faut les compétences les plus adaptées à un moment donné, estime le porte-parole des députés LREM. En matière de recrutement , le recours aux contractuels, c'est intéressant."

Stanislas Guerini juge que le statut de fonctionnaire doit être plus restreint qu'actuellement. Pour lui, "il ne doit pas y avoir de tabou" sur la présence de contractuels dans tous les secteurs de la fonction publique. Stanislas Guerini cite en exemple d'autres pays européens où la part fonctionnaire/contractuel est "inversée" avec 80% de contractuels pour 20% de fonctionnaires alors que la France compte 80% de fonctionnaires pour 20% de contractuels.

Publication d'indices de satisfaction des usagers du service public

Le député de Paris se félicite de la prochaine publication des avis des usagers du service public. Une façon ainsi de stimuler les agents, selon Stanislas Guerini, avec l'introduction d'un "plan d'intéressement" pour les fonctionnaires.

Pas sûr néanmoins que les fonctionnaires acceptent réellement de boire la concoction de la majorité présidentielle. Les syndicats de la fonction publique réfléchissent à de prochaines mobilisations...


Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat