twitter facebook chevron-right

Financement de la campagne présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy renvoyé devant le tribunal correctionnel

L'affaire des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, ou affaire Bygmalion, de la campagne présidentielle de 2012 vient de connaître un nouveau rebondissement. Mardi, l'ancien président de la République ainsi que treize autres protagonistes ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel. Est reproché à Nicolas Sarkozy le fait d'avoir dépassé le plafond des 22,5 millions d'euros maximum des dépenses pour un second tour d’une campagne présidentielle. Son avocat a fait appel de cette décision. Le rappel des faits, avec Stéphanie Dépierre.