twitter facebook chevron-right

Eckert évoque un déficit public à "2,9 %" en 2017 au lieu des 2,7 % promis par le gouvernement

Lapsus révélateur ou simple erreur ? Le jour même de la publication par la Cour des comptes de son rapport annuel sur les comptes publics, le secrétaire d'Etat chargé du Budget contredit les objectifs de déficit public du gouvernement...


La Cour des comptes est-elle en train de faire évoluer le gouvernement dans ses prévisions de déficit public en 2017 ? Dans son rapport annuel publié mercredi, les magistrats de la rue Cambon ont en effet jugé "très difficile à atteindre", l'objectif de 2,7% de déficit public en 2017 promis par le gouvernement.

Fin de l'objectif à 2,7% de déficit public en 2017 ?

Interrogé mercredi dans Questions d'actualité, le secrétaire d'Etat chargé des Comptes publics a réagi à la publication de la Cour des comptes. S'il assure qu'à "chaque fois, les objectifs du gouvernement ont été atteints", Christian Eckert n'évoque pourtant plus l'objectif de 2,7% :

"Nous connaîtrons les résultats de 2016 d'ici un peu plus d'un mois, je suis très confiant sur l'atteinte de l'objectif de 3,3%", assure le secrétaire d'Etat. "Aujourd'hui nous allons être à 3,3 et l'année prochaine, l'objectif est de 2,9%. On nous dit, c'est très difficile, nous n'avons jamais dit que c'était facile. Mais même la commission européenne nous dit que cette objectif à moins de 3 - la commission parle de 2,9 - est tout à fait possible ! Il n'y a pas d'angoisse, il n'y a pas de phénomène nouveau..."