twitter facebook chevron-right

​Dernier budget du quinquennat : un marathon laborieux


Le budget 2017 a été adopté à une large majorité en première lecture à l'Assemblée. Si le vote a été facile, les discussions ont été ardues pour le gouvernement. Les députés socialistes - et pas seulement les frondeurs - ont en effet largement amendé le texte initial, notamment sur la taxe Google ou la taxation des actions gratuites.

Sur le dossier phare du prélèvement à la source, les élus socialistes ont même fait tomber le dispositif pendant quelques heures, faute de députés présents dans l'hémicycle.

Un sujet d'Elsa Mondin-Gava avec François Chevré.

Hors séance, un programme de la rédaction, cinq minutes pour revenir sur un fait majeur de la semaine à l'Assemblée nationale.