twitter facebook chevron-right

Crise agricole : passe d’armes à l’Assemblée entre Christian Jacob et Manuel Valls

Le président du groupe les Républicains a réclamé la démission du ministre de l’Agriculture, provoquant la colère du Premier ministre.

Tension maximale lors des dernières Questions au gouvernement de la session parlementaire. Prenant la parole en premier, Christian Jacob, a dénoncé l’attitude du gouvernement dans sa gestion de la crise agricole : "Votre plan de 600 millions d’euros, c’est une opération de com’, une mascarade, c’est un mensonge, vraisemblablement une fumisterie ! Ce que nous avons fait pour la Grèce, nous le devons aux paysans de France ! Il nous faudrait un ministre digne de ce nom ! Les Français attendent que vous changiez de ministre de l'Agriculture !"

La réponse du Premier ministre ne se fait pas attendre : "Le monde agricole traverse depuis longtemps une crise économique, sociale, morale. Face à cette détresse, ces vociférations et ces attaques personnelles, notamment envers le ministre de l'Agriculture ne sont pas digne de la situation. La détresse des agriculteurs ne doit pas être utilisée à des fins politiciennes !".

Manuel Valls, poursuit, de plus en plus furieux : "Monsieur Jacob, quel mépris ! Vous avez été ministre de la République, vous rendez vous compte de la manière dont vous vous adressez à un autre ministre de la République ? Enfin monsieur Jacob ce n’est pas digne d’un élu de la République. Enfin, vous vous rendez compte ? À travers ces propos, à travers cette attitude, c’est le populisme, le poujadisme que vous êtes en train de soutenir".