twitter facebook chevron-right

Ciotti dénonce "la violence inouïe de France 2 contre Nicolas Sarkozy"

Invité de l'émission Parlement hebdo sur LCP et Public Sénat, le député LR et porte-parole de Nicolas Sarkozy, dénonce "l'implication forte" des médias pour "déstabiliser le candidat" à la primaire de la droite et du centre après la question de David Pujadas jeudi sur un éventuel financement libyen de la campagne présidentielle de 2007.


Rien ne va plus entre les sarkozystes et l'audiovisuel public. Pour Éric Ciotti, le porte-parole de l'ancien chef d'État, interroger Nicolas Sarkozy sur un supposé financement de sa campagne électorale de 2007 par des fonds libyens relève de "l'attaque personnelle" :

Cette question était complètement déconnectée du débat, on voyait qu'elle était préparée, programmée. C'est une attaque contre Nicolas Sarkozy, une attaque personnelle, basse. [...] Il y a eu une violence inouïe des attaques de France 2 contre lui. On n'a jamais vu, dans une campagne, une implication aussi forte pour déstabiliser un candidat. Éric Ciotti lors de l'émission "Parlement hebdo"

Jeudi sur France 2, lors du dernier débat de la primaire de la droite et du centre, David Pujadas a interrogé Nicolas Sarkozy sur Ziad Takieddine. Cet homme d'affaire libyen a affirmé dans les colonnes de Mediapart avoir servi d'intermédiaire avec le régime de Mouammar Kadhafi et avoir remis "trois valises d'argent libyen à Claude Guéant et Nicolas Sarkozy" en 2006 et 2007. Des accusations qu'il a confirmées, ensuite, devant la justice.

Nicolas Sarkozy, qui traite Ziad Takieddine de "menteur", n'a pas du tout apprécié d'être interrogé sur le sujet lors du débat, jeudi soir :

Cet échange vient s'ajouter à d'autres poussées de fièvre entre France 2 et les proches de Nicolas Sarkozy ces derniers mois avec la diffusion d'un témoignage à charge dans le cadre de l'affaire Bygmalion et l'invitation de Patrick Buisson sur le plateau de France 2 pour évoquer son livre ciblant l'ancien chef de l'État.

Sarkozy en tête au 1er tour ?

Eric Ciotti a également livré son pronostic quant au résultat du premier tour de la primaire, dimanche. "Je fais le pari que Nicolas Sarkozy sera en tête (?) J'en suis profondément convaincu", a déclaré le député des Alpes-Maritimes. En revanche, il estime qu'une "incertitude forte" demeure s'agissant de savoir qui de François Fillon ou d'Alain Juppé se qualifiera également pour le second tour.