twitter facebook chevron-right

Chassaigne quitte l'hémicycle pendant le 49.3 : "C'est une mascarade !"

Le président du groupe GDR dénonce un "déni de démocratie" après l'arrêt des débats sur la loi Macron.

Comme la droite, la gauche de la gauche a quitté l'hémicycle mardi pendant le discours de Manuel Valls engageant la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi Macron. "Des députés qui veulent dire pourquoi ils s'opposent au texte n'ont pas droit à la parole. Le fait de demander à parler, c'est considéré comme un affront par Monsieur le Premier ministre !, regrette André Chassaigne.

"On n'en peut plus de ce déni de démocratie, c'est une mascarade !" s'élève le président du groupe GDR à l'Assemblée qui dit réfléchir à propos de la motion de censure déposée par la droite jeudi : la signer ou pas ?

Sa collègue Marie-George Buffet se dit prête à le faire :