twitter facebook chevron-right

Carvounas : "Si François Hollande pense à 2022, ce serait bien qu'il le dise vite !"

Le député socialiste du Val-de-Marne est exaspéré par les spéculations autour du possible retour en politique de l'ancien président de la République. "Je n'ai pas envie de revivre l'épopée Lionel Jospin...", dit-il sur le plateau de Politique Matin.

Respecter la nouvelle génération en ne gênant pas son travail de reconstruction du parti socialiste. C'est l'appel lancé, mercredi sur LCP, par le député socialiste Luc Carvounas à l'ancien président de la République François Hollande, en pleine tournée promotionnelle de son livre "Les leçons du pouvoir".

"Si on doit assister, pendant deux ans au moins, à des articles sur 'est-ce que François Hollande revient?' qui viendrait à empêcher le travail de reconstruction (du parti socialiste), je pense que tout cela n'irait pas dans le bon sens..., déplore le député PS du Val-de-Marne. Si François Hollande pense à 2022, ce serait bien qu'il le dise vite ! Je n'ai pas envie de revivre l'épopée Lionel Jospin..."

Candidat malheureux à la présidentielle de 2002 face à Jacques Chirac, Lionel Jospin tenta, en vain, de se présenter à nouveau en 2007.

Pour Luc Carvounas, l'un des rares députés PS à avoir sauvé son siège l'an dernier, la refondation du parti socialiste ne doit pas pâtir du sort du président sortant. "Je pense que c'est le moindre des respects que l'on nous doit et qu'on doit à ma génération qui essaye de reconstruire le parti..."


Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat