twitter facebook chevron-right

Brexit : "L'Europe ne peut plus faire comme avant", affirme François Hollande

Le chef de l'Etat s'est exprimé vendredi au lendemain du référendum britannique sur la sortie de l'Union européenne, esquissant des pistes de relance du pacte européen.


"Un choix douloureux." François Hollande a pris la parole vendredi matin, au lendemain de la décision du peuple britannique de quitter l'Union européenne. Le chef de l'Etat français a évoqué une Europe mise "gravement à l'épreuve".

"Se concentrer sur l'essentiel"

"L'Europe, pour aller de l'avant, ne peut plus faire comme avant", a-t-il déclaré, dans une courte allocution empreinte de solennité : "C'est l'histoire qui frappe à notre porte", a ajouté François Hollande. Le président de la République a également mis en garde contre le "danger immense face aux extrémismes et aux populismes", avant d'esquisser un projet de relance :

La France sera à l'initiative pour que l'Europe se concentre sur l'essentiel.François Hollande

François Hollande a notamment évoqué "la sécurité et la défense de notre continent", "l'investissement pour la croissance et l'emploi", une "harmonisation fiscale et sociale", mais aussi un "renforcement de la zone euro et de sa gouvernance démocratique".

"L'Europe est une grande idée, et pas seulement un grand marché", a continué le Président français.

Le chef de l'Etat prône pour que l'Europe laisse "une fois pour toute, aux Etats-nations, ce qui relève de leur seule compétence". C'est cette position qu'il ira défendre mardi prochain lors du Conseil européen.

Les responsables politiques français consultés

Au préalable, François Hollande consultera les "responsables politiques des grandes formations de notre pays". Lundi, il rencontra Angela Merkel à Berlin :

De notre unité (avec l'Allemagne) dépend la cohésion de l'ensemble de l'Union européenne.François Hollande

"Je ferai tout pour que ce soit le changement profond plutôt que le repli", a affirmé le chef de l'Etat, soulignant la "responsabilité particulière de la France" dans "cette période si décisive".

Maxence Kagni


A lire aussi :

En France, le Brexit plonge les politiques entre crainte et espoir

Après le Brexit, quelles sont les scénarios possibles ?