twitter facebook chevron-right

Aulnay-sous-Bois : Le Roux "rappelle les policiers à leur devoir d'exemplarité"

Cinq jours après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par quatre policiers, le ministre de l'Intérieur assure que le gouvernement sera "très ferme sur ce genre de tragique événement".


"Les faits que vous venez de décrire emportent une gravité évidente. Je veux ici dire que mes premières pensées s'adressent naturellement à ce jeune garçon, à sa famille et à ses amis." Mardi, lors de la séance des questions au gouvernement, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux s'est exprimé à propos des violences subies par un jeune homme d'Aulnay-sous-Bois, Théo, 22 ans, pour laquelle un policier a été mis en examen pour viol et trois autres pour violences volontaires en réunion.

"Tous les éléments ont été transmis"

A propos de cette affaire - le jeune Théo s'est vu prescrire 60 jours d'incapacité totale de travail -, le ministre a affirmé qu'il ne souhaitait faire "aucune déclaration ou appréciation sur les conditions de l'interpellation et de ce qui s'est passé" :

C'est au magistrat instructeur aujourd'hui de dire la vérité. Bruno Le Roux

"Je veux vous assurer que tous les éléments ont été transmis afin que la Justice puisse sans délai mener l'enquête", a continué Bruno Le Roux. "Je suis très ferme et le gouvernement souhaite être très ferme sur ce genre de tragique événement".

Appel à la "sérénité"

Le ministre a ensuite adressé un message aux forces de l'ordre :

Je veux rappeler à leur devoir d'exemplarité tous les fonctionnaires de police et de gendarmerie.Bruno Le Roux

Avant d'ajouter : "Dans beaucoup d'endroits et dans la très grande majorité des cas, je n'ai pas besoin de le faire." Bruno Le Roux a également lancé un appel à la "sérénité".