twitter facebook chevron-right

Affiche de la CGT : Cazeneuve dénonce des "campagnes abjectes" contre la police

Sans citer nommément la centrale syndicale, le ministre de l'Intérieur fustige l'action "des structures ou des organisations qui sont constamment dans la posture".


Mardi, lors de la séance de questions au gouvernement, Bernard Cazeneuve a évoqué, sans jamais nommer la centrale syndicale, l'affiche de la CGT dénonçant les violences policières. Publiée le 16 avril, cette affiche a largement été critiquée par une partie de la classe politique, notamment par le président LR du Sénat Gérard Larcher :

Bernard Cazeneuve a loué l'"engagement" et la "bravoure" des forces de l'ordre : "Cela mérite mieux que des campagnes abjectes organisées par des structures ou des organisations qui sont constamment dans la posture."

Le ministre de l'Intérieur répondait au député RRDP Olivier Falorni, qui avait conseillé aux casseurs de faire comme le chanteur Renaud, c'est-à-dire d'"embrasser les flics" :