twitter facebook chevron-right

Accusation de viol contre Gérald Darmanin : Nathalie Loiseau dénonce "un déballage obscène"

La ministre chargée des Affaires européennes a mis en garde, lundi dans Politique matin, contre toute précipitation après l'enquête préliminaire ouverte à Paris suite à une accusation de viol contre le ministre de l'Action et des Comptes publics.

Le gouvernement continue de faire bloc autour de Gérald Darmanin. Le ministre de l'Action et des Comptes publics est sous le feu des projecteurs depuis les révélations du Monde, samedi dernier, sur la réouverture, par le parquet de Paris, d'une enquête préliminaire pour viol - pour des faits supposés datant de 2009 - impliquant le ministre, une accusation que Gérald Darmanin conteste.

"Je rappellerai qu'il y avait une première plainte qui avait été classée sans suite et que Gérald Darmanin lui-même a porté plainte pour dénonciation calomnieuse, rappelle la ministre Nathalie Loiseau. Ce qui me frappe en tant que citoyenne c'est la dimension médiatique. Ce déferlement, ce déballage, assez obscène qu'on constate depuis deux jours, je pense que si la justice doit travailler sereinement, médiatiquement, il faudrait peut-être en faire un petit peu moins tant qu'on ne sait pas ce qu'il y a derrière cette accusation..."

Gérald Darmanin doit-il démissionner ? La ministre chargée des Affaires européennes prévient : "Ne nous précipitons pas."


Politique Matin, c’est tous les jours, du lundi au vendredi, de 8h30 à 9h30 sur LCP. Deux interviews politiques, une revue de presse, des chroniques : une heure pour dépasser les postures, se démarquer du prêt-à-penser et se faire une opinion sur le contenu de l'actualité parlementaire et politique du jour. Réagissez en direct sur Twitter : #PolMat